Ce vendredi*, à 14 heures, les élèves du collège de Coucy se sont réunis dans le stade pour le cinquième lâcher de ballon-sonde. Vingt-six élèves volontaires de 4e et 3e participaient à l’expérience scientifique sous l’œil vigilant de leur professeur, Sandrine Leroux. « Nous avons fait une pause l’année dernière car le projet d’ouverture des ateliers scientifiques a demandé trop de temps et de travail », explique Sandrine Leroux en ajoutant que « les élèves de la primaire qui ont participé à ces ateliers », étaient invités et participaient à l’événement. Le projet s’est fait, cette fois encore, avec l’aide de Centre national d’études spatiales. Deux aérotechniciens, Daniel Levebvre et Samuel Kaufmann, assistaient les élèves.

Le gonflage de l’aérostat avec l’hélium s’est déroulé sans problème, la petite pluie obligeait à couvrir la « queue » qui contenait le réflecteur, le radar, les capteurs (pour mesurer pression, température et luminosité) ainsi qu’une caméra. Les données récupérées par le logiciel Kicapt, prêté par Planète sciences d’Amiens, permettront aux élèves d’étudier la rotondité de la Terre. Un appareil photo installé tout au bout du ballon et devant tomber, comme prévu, après une minute et 13 secondes de vol, a pris des photos aériennes de Coucy. Comme il y avait pas mal de vent, l’objet est tombé assez loin. Les collégiens espèrent bien le trouver et se préparent à le rechercher.
via l’Union
*vendredi 8 juin