6,5 millions de mots de passe LinkedIn dans la nature

Un internaute russe affirme avoir mis en ligne ces données. Le réseau social prend l’affaire très au sérieux et semble confirmer

qu’il ne s’agit pas d’un hoax. » lire la news