Parti ce jeudi en milieu de matinée du Creusot, le ballon-sonde réalisé par les élèves du lycée Blum du Creusot a voyagé un peu plus loin que prévu. En effet, les prévisions l’attendaient vers Digoin, c’est finalement près de Dompierre-sur-Besbres*, dans l’Allier, que la sonde a été retrouvée, au milieu d’un pré, en parfait état, en début d’après midi.
Les capteurs ont tous fonctionné parfaitement.

Les lycéens ont déjà pu analyser quelques relevés, à savoir : la température extérieure est descendue à -57 °C, la température dans la nacelle, elle, a atteint -19 °C, la pression atmosphérique mesurée à 30 000 m d’altitude était de 15 hPa, le capteur de luminosité a démontré que la nacelle tourne en permanence sur elle-même.
Concernant les prises de vues, les caméras ont filmé, comme prévu, l’évolution puis l’éclatement du ballon et la terre tout au long du vol. Les images sont de très bonne qualité.
Le seul point un peu décevant de ce vol est la prise de photos. Comme la couverture nuageuse était basse et très importante, ce jeudi matin, les prises de vue présentent peu d’intérêt.
via le Journal de Saône et Loire

* à quelques centaines de mètres de la prévision du site des alerteselectroniques qui prévoyait une chute en 46.51/ 3.65.