Après avoir photographié Montcenis d’en haut, il est passé de l’autre côté de la Loire pour aller atterrir, dans un champs, au Sud de Dompierre-sur-Besbre, à quelques kilomètres de Digoin.

Bonne nouvelle, grâce au G.S.M. embarqué, la sonde a été retrouvée à 13h30 en Région Auvergne à 8 km au sud ouest de Dompierre-sur-Besbre (qui est à l’ouest de Digoin). Elle a atterri en douceur, à 13h, au milieu d’un pré. Elle est en parfait état.
Concernant les capteurs, ils ont tous fonctionné parfaitement. Quelques chiffres :
– La température extérieure est descendue à -57 °C
– La température dans la nacelle, elle, a atteint -19 °C
– La pression atmosphérique mesurée à 30 000 m d’altitude était de 15 hPa.
– Le capteur de luminosité a démontré que la nacelle tourne en permanence sur elle-même.
Le tracker GPS fournira des données importantes sur le vol. En effet des informations comme la vitesse, l’altitude, la position … furent mémorisées toutes les secondes.
La caméra offerte par la MAIRIE du Creusot nous a permis de filmer l’évolution puis l’éclatement du ballon et la deuxième (de l’entreprise HORIZON TELECOM) la terre tout au long du vol. Les images sont de très bonne qualité. Reste à réaliser, dans les prochaines semaines, le montage vidéo.
Le seul point un peut décevant de ce vol est la prise de photos. Comme la couverture nuageuse était importante, ce jeudi matin, les prises de vue présentent peu d’intérêt.
L’équipe des enseignants ayant travaillé sur ce projet pédagogique remercie vivement tous les partenaires et vous donne rendez-vous dans un an pour un autre vol stratosphérique.

La vidéo de l’envol:


LE CREUSOT Lancement d'un ballon sonde par creusot-infos

Via creusot-infos.com