Les premiers compteurs de consommation électrique non électromécaniques ont déjà fait leur apparition chez ERDF il y a quelques années, mais c’est avec l’avènement prochain de Linky que « l’intelligence » devrait réellement pénétrer au sein de ces appareils, même si l’usage qui en sera fait est aujourd’hui discutable comme nous l’apprennent diverses associations de consommateurs.

Toujours est-il que ces nouveaux produits ont conduit à l’émergence d’un marché pour les fabricants de semi-conducteurs qui sont de plus en plus nombreux à proposer des circuits adaptés à de tels compteurs, tel par exemple le MCP 3911 de Microchip.

Dans un boîtier à montage en surface de seulement 20 pattes, ce circuit intègre tous les étages d’entrées analogiques nécessaires à un tel compteur. Il renferme en particulier deux convertisseurs analogique/numérique de type delta sigma dont la résolution peut être choisie de 16 ou 24 bits.

Continuez la lecture