En 2008, le GPS du ballon-sonde n’ayant pas bien fonctionné, la nacelle et les relevés qu’elle contenait n’a jamais été retrouvé malgré plusieurs jours de recherche dans le Jura. Cinq ans après, le boîtier vient juste d’être retrouvé par des personnes qui nettoyaient une sapinière près d’Arinthod dans le Jura. La nacelle semble suffisamment bien conservée pour exploiter les données qu’elle contient et les élèves sont empressés de découvrir les résultats après plusieurs années d’intempéries. L’examen de ces données se fera dans les jours qui viennent après le lancement du ballon-sonde 2012. Les autres ballons avaient quant à eux, tous été retrouvés. Celui de 2009 près de Dijon, en 2010 il avait atterri à Givry et l’année dernière il avait été retrouvé vers Mâcon. Selon les prévisions des enseignants et des élèves, la version 2012 devrait retomber vers Digoin. Des destinations différentes qui permettent ensuite de recueillir une base de données de photos vue du ciel, d’une partie du département grâce à l’appareil embarqué qui flash toutes les 15 secondes. Cette année, deux caméras permettront d’avoir une vision plus complète des paysages de notre territoire.

via le Journal de Saône et Loire