[col-sect][column]L’activation « TM25FSC » s’est terminée dimanche 20 mai avec la journée nationale des Châteaux. Les participants étaient présents, c’est satisfaisant. Ce week-end était également celui du contest des YL et nombreux ont été les OM à saluer Marie au micro. Après 11 jours d’émission, nous totalisons 1 222 QSO. Nous avons contacté tous les départements français sauf 4 : Le 08, 15, 46, et 65. Notre QSL partira dans 24 contrées européennes plus les USA, Porto Rico, l’Algérie, le Japon et Haïti. Nous avons réactivé par la même occasion le Fort Mahler DFCF 25 001 (359 contacts) et le Fort de Joux DFCF 25 003 (863 contacts).

Nous étions installés en portable au Château de Joux, dans une casemate, les Bazookas dressées sur le tumulus de terre qui la couvre maintenant la température à 12° environ. Nous avons pu ainsi nous joindre à la commémoration officielle de la loi Tobira le 10 mai et mettre en vitrine une activité radio amateur auprès des autorités.
[/column]
[column]Le transceiver était un FT857 utilisé à sa puissance de 100W. Le seul inconvénient est que nous devions nous conformer aux heures de visites (9H30-11H30, 14H- 16H) pour accéder à notre shake provisoire. Il ne fallait surtout pas manquer l’heure de la sortie sinon nous aurions été hébergés par Berthe !!! Le temps de présence était donc réduit.
L’autre hébergement, avec le même matériel, se situait sur la terrasse du restaurant le Nid d’Aigle qui nous a sympathiquement accueillis, mais que de courants d’air ! Nous avons débuté avec la neige, le 22 avril. Chaque jour, nous avons reçu la visite de l’un ou de l’autre ce qui fut bien sympathique, et quel ne fut pas notre plaisir d’être rejoints samedi, par un groupe d’OM venus pour la réunion du REF 25 à Pontarlier. Merci à tous ceux qui nous ont contactés ou qui nous ont suivis de près ou de loin.
Le bilan de cette première activité est très positif, d’autant que nous avons créé des liens avec le radio-club d’Haïti et notamment son président HH2JR, Jean-Robert qui a été le premier a envoyé un message d’urgence lors du tremblement de terre en 2010. Notre maire nous a déjà fait part de son souhait de voir perdurer notre collaboration au « Festival sans Chaines » qui sort ainsi des frontières de notre bonne Franche-Comté.
via ED39[/column][/col-sect]