Le départ de la nacelle et de «Mika» depuis le stade, séquence émotion pour l'école !/Photo S. L.

Dans le cadre d’un partenariat avec le CNES et l’association Planète Sciences, les élèves de l’école de Pierrefitte-Nestalas ont lancé, vendredi, un ballon stratosphérique sous lequel étaient suspendues une nacelle contenant des expériences scientifiques et leur mascotte « Mika ». Elle devrait atteindre la stratosphère. Avec une vitesse ascensionnelle de 5 m/s, elle doit arriver à son altitude maximum (environ 25.000 m) au bout de deux heures. Puis, ce sera la descente amortie par un petit parachute (environ trente minutes). Les CM1 ont réalisé des mesures à l’aide d’un congélateur. Sur le TBI, ils ont associé chaque mesure de température à une tension et ils ont tracé une courbe de correspondance. Grâce à cette courbe, au fur et à mesure que le kiwi recevra les tensions, les élèves seront capables de les transformer en degrés ou en millibars. Gérard Zava, directeur de l’école, nous donne quelques nouvelles : « Ce ballon a atteint l’altitude record de 32.000 m et, porté par des vents de sud forts, selon les derniers signaux que nous avons captés, il a éclaté au-dessus du Lot-et-Garonne. Nous avons malheureusement perdu le signal GPS trop tôt pour avoir une position précise du point de chute de la nacelle ». Guilhem Courade souligne : « Nous avons créé le club pour développer le projet «Mika» et les expériences scientifiques qui en découlent. » Ils étaient tous là, Guilhem, Florian, Marie, Clémence, Simon, Txomin, Gaël et les autres pour cette expérience hors norme. Un grand bravo pour cette initiative !
via ladepeche.fr/