Un consortium de recherche mené par l’Ecole de sciences appliquées (FH) d’Aix-la-Chapelle (Rhénanie du Nord-Westphalie) ainsi que l’Institut des technologies luminaires (LTI) de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT – Bade-Wurtemberg) développe des ampoules basse consommation sans mercure. En effet, cet élément toxique entre dans la composition des ampoules à basse consommation conventionnelles, nécessitant des précautions particulières lors de leur manipulation et de leur collecte destinée au recyclage.

Continuez la lecture sur http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/69858.htm