À l'heure où les fabricants de SoC ( System on Chip ) pour téléphones tactiles comme Qualcomm , Apple ou ST-Ericsson font la course aux gigahertz et autres mégapixels/s, certains bricoleurs prennent le chemin inverse et conçoivent des appareils qui contiennent juste le nécessaire. C'est certainement la démarche d'Adam Heinrich lorsqu'il s'est attaqué à la conception de son téléphone à AVR. Articulé autour d'un ATMega128 (128 Ko de flash, 4 Ko de RAM), le…
Continuez la lecture