Un lanceur chinois a placé en orbite deux satellites de navigation Beidou qui évolueront en orbite moyenne et haute, a annoncé lundi l’agence Chine nouvelle.
Le système chinois Beidou est destiné à concurrencer le Global Positionning System (GPS) américain, le système européen Galileo, et le GLObal NAvigation Satellite System (GLONASS) russe. Pékin a commencé la réalisation de ce projet en 2000. Le premier satellite de la constellation Beidou a été mis en orbite en 2007.

Continuez la lecture