[col-sect][column]La navette spatiale Discovery a fait son dernier vol mardi sur le dos d’un Boeing 747 modifié, survolant Washington en guise de dernier salut en route vers le Musée national de l’air et de l’espace, près de la capitale fédérale, où l’orbiteur doit finir ses jours.

Discovery, la plus ancienne des trois navettes américaines restant dans la flotte, a décollé dans la matinée, sur le dos du Jumbo Jet modifié de la Nasa, du Centre spatial Kennedy, près de Cap Canaveral en Floride (sud-est).

Avant d’aller se poser sur une piste de l’aéroport international de Dulles, en Virginie, qui se trouve à proximité de l’annexe du Musée de l’espace (Steven Udvard-Hazy Center) où la navette sera exposée, le convoi aérien très spécial a effectué un survol spectaculaire des hauts lieux de Washington, notamment du Capitole, siège du Congrès des Etats-Unis.
[/column]
[column]La parade de la navette a été accueillie par les applaudissements et les cris de la foule parmi laquelle de nombreux touristes.
Les toits des immeubles à proximité de la Maison Blanche étaient remplis d’employés de bureau, dont certains pour l’occasion avaient amené leurs enfants, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le trafic routier dans certaines artères près de la capitale a été ralenti, alors que de nombreux automobiles s’arrêtaient pour admirer le spectacle.

Le B-747 s’est finalement posé sans encombre à l’aéroport de Dulles peu après 15H00 GMT, effectuant avant cela un ultime survol en cercle qui n’était prévu initialement.

Une cérémonie pour l’arrivée officielle de Discovery dans le musée est prévue jeudi.

Continuer la lecture[/column][/col-sect]