[col-sect][column]Il semblerait sur un aspect purement subjectif qu’entre 3 et 5 de cette série UV, qu’il y a une légère différence.
A la suite de la prise en main et du comparatif des deux appareils ce n’est pas une légère différence mais un grand écart. Cet appareil dans le créneau du portatif va gagner du terrain.

Il est passionnant à observer dans son fonctionnement et comportement. Sur le plan sensibilité, critère important en portable avec l’antenne de l’appareil, il est remarquable. Passé au banc, et donné pour une sensibilité de 0,2 micro Volt, le modèle testé est bien au-delà avec 0,117 micro Volt pour une ouverture de Squelch en position 1.

Attention, tout est différent par rapport à l’UV-3R aussi bien dans la procédure de navigation dans le menu, que les fiches antennes pour être raccordées à un câble.
L’éclairage du cadran dont la couleur change avec ou sans signal, ou en émission donne un certain cachet. Lors de la programmation des fréquences la synthèse de parole annonce chaque chiffre, idéal pour les non voyants, ou la nuit.La puissance stabilise à 4 Watts batterie en fin de charge, ou 1 Watt avec une consommation respective de 1,4 A et 380 mW. Il couvre les bandes de 65 à 108 Mhz, idéal pour écouter les infos ou de la musique si rien sur les bandes. De 136 à 174 Mhz en VHF et 400 à 480 MHz en UHF à l’identique de l’UV-3R.[/column]
[column]
Il est entièrement programmable par soft ce qui est d’une grande praticité vécue avec l’UV-3R. Mais ce qui fait passer l’UV-5R chez les grands c’est son clavier Menu et DTMF, CTCSS ou DCS. Contrairement à l’UV-3R qui a un S-mètre qui fonctionne un peu (S9 pour 0, 825 microVolt), l’UV-5R est équipé comme les portables d’un symbole antenne avec quelques barres qui s’affichent en tout ou rien.

Il faut avertir de la complexité opérationnelle coté UV-5R, bien que nous étions déja un peu gâté avec le 3R. Dans le cas d’une utilisation des deux types d’appareils (en vacances sacs à dos), il est conseiller de prendre avec soit la notice de l’UV-5R.

Les acquis réflexes ne sont pas transposables de l’un sur l’autre de quoi s’arracher les cheveux. Il est conseiller de travailler sous soft et de programmer spécialement les canaux mémoires pour la zone relais de déplacement géographique. Notre cas du Jura frontalier avec la Suisse est significatif, Shift différents, Sub-audio en action et différents etc…

Nous restons persuadé que l’UV-5R est prévu pour remplir la fonction de transpondeur, mais il serait risqué d’ouvrir un si bel appareil.
F5SN[/column][/col-sect]