Les pigeons voyageurs s’orientent dans les airs en enregistrant les valeurs du champ magnétique terrestre. Toutefois, ils sont également capables de prendre des repères visuels et olfactifs révèle une nouvelle étude.

Les scientifiques pensaient que les pigeons voyageurs s’orientaient dans l’espace aérien grâce à un sixième sens situé dans leur bec et qui les renseignaient sur le champ magnétique terrestre. Toutefois, une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique britannique Nature vient invalider cette théorie. En effet, ce n’est pas dans le bec que se trouvent les cellules nerveuses contenant des petits cristaux de magnétite (un oxyde de fer) expliquant la sensibilité magnétique.


Voir la suite de l’article