Les principales radios privées estiment que les conditions pour un lancement réussi de la radio numérique terrestre, annoncé pour 2012 par le CSA, ne sont pas réunies. L’association Bureau de la radio, réunissant les principales radios privées (RTL, Europe 1, RMC…), a estimé ce mercredi que « les conditions d’un lancement réussi » de la radio numérique terrestre (RNT) n’étaient pas réunies.

« Le débat sur les normes n’est pas tranché », « la planification des zones de couvertures n’a fait l’objet d’aucune concertation » et « la question essentielle de l’équilibre économique de la RNT n’est toujours pas abordée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) », assure l’association.

Le Bureau de la radio appelle à une consultation publique préalable à tout appel à candidatures. « Partout en Europe, où la RNT est pourtant subventionnée par les pouvoirs publics ou par les constructeurs, la RNT accumule les échecs », affirme l’association.

Lancement en 2012..

Continuez la lecture