La RNT, « Radio Numérique Terrestre » correspond à la diffusion par ondes électromagnétiques des programmes radios en numérique.

Illustration d'un prototype de récepteur RNT : Le DIABOLO conçu par la société E-Steresys

Avec la RNT, les signaux des radios sont numérisés et compressés avant d’être diffusés par voie hertzienne sur différentes bandes de fréquences. D’après les informations communiquées par le CSA, la RNT sera principalement diffusée sur la bande III et la bande L.
Pour bénéficier de ces radios, il sera nécessaire de disposer d’un récepteur capable de décoder les signaux numériques. Par rapport aux signaux analogiques, les signaux numérique seront moins sensibles aux interférences et aux perturbations.
En plus des signaux audio, la RNT permettra de recevoir d’autres données (textes, images, vidéos) qui pourront être affichées sur les récepteurs compatibles.

La RNT permet de diffuser plusieurs services de radio sur une même fréquence. En fonction du débit de données affecté à chaque radio, la RNT permettra de bénéficier d’une qualité de son plus ou moins élevée.
Les normes retenues par le gouvernement pour pour la diffusion de la RNT sont :
– la T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting) qui sera utilisée sur les bandes de fréquences III et L
– la DRM (Digital Radio Mondiale), adaptée à la diffusion de radios isolées, sera utilisée sur les bandes de fréquences inférieures à 30 MHz.
Ces deux normes permettent notamment d’utiliser le codec MPEG-4 pour la compression des signaux audio.

Depuis 2009 des expérimentations de diffusion de la RNT sont menées dans différentes agglomérations mais pour le moment aucune date précise n’a été arrêtée pour son lancement.

via www.homecine-compare.com