Jean Paul Baudecroux, le patron d’NRJ, dans un entretien accordé à Edition Multimédi@ (à paraître dès vendredi) rappelle qu’il ne croit toujours pas à la Radio Numérique Terrestre…

Elle a été lancée par certains pays avec des subventions publiques, comme en Grande-Bretagne avec la BBC, ou privées, comme en Allemagne où les fabricants d’autoradios ont financé à hauteur de 80 %.

En Grande-Bretagne, depuis que la RNT a été lancée il y a 15 ans, aujourd’hui seulement 15 millions de récepteurs numériques ont été vendus (seuls 2 % des voitures équipées) et l’audience n’atteint que de 20 %. Est-ce un succès ?

Avec les radios sur IP, la RNT est déjà un peu démodée.

Continuer la lecture