Visite d'un atelier par Jacques Tène, le maire et Didier Delrieu, président de l'IDRE

Pour la première fois, dans le cadre des journées «découverte de la radio» de l’IDRE*, le public a pu profiter d’une observation gratuite des constellations jusqu’à 23h, grâce au partenariat tissé depuis longtemps avec l’Observatoire des Pléiades.
Les Saint-Lysiens ont pu jeudi soir s’initier à l’astronomie en plein coeur du centre-ville. La météo était idéale.
Cette année, les organisateurs de ces journées à destination d’abord des scolaires (Christine Castaing et Jean-Pierre Mizouze) ont enrichi une nouvelle fois le programme avec des nouveautés spectaculaires. A commencer par le lâcher de ballon stratosphérique par les écoliers eux-mêmes et les animateurs scientifiques du «spatiobus» du CNES.
Deux ballons ont ainsi décollé. Ils ont embarqué avec eux une nacelle contenant une série d’expériences sur l’atmosphère : que se passe-t-il aux différentes altitudes ? Est-ce qu’il fait plus chaud quand on se rapproche du soleil ? Autant d’expériences à vivre «au sol» par les enfants.
Et les radioamateurs ont effectué le suivi de ces aérostats.

En tout, pas moins de 700 écoliers ont profité de cette immersion sur la planète des ondes et des sciences habitée par des exposants passionnés: radioamateurs, ACP, MétéoFrance, la Marine et Gendarmerie Nationale, l’ARDF, la Police des Ondes, le PC de commandement du Samu, la Radio philatélie, Radio Occitanie…La Gravette a été transformée en une mini-cité de l’Espace! «Nous cultivons la mémoire du fondateur de l’IDRE, Jean-Claude Prat et nous voulons faire connaitre aux élèves les différents métiers liés à la radio» a précisé M.Mirouze. Ainsi les scientifiques en herbe ont pu construire sur place des satellites, communiquer en morse ou bien encore comprendre l’influence du soleil sur les hommes et s’intéresser à l’exploration de l’univers. Des courses d’orientation à la recherche de balise au nom de la sécurité publique, autant d’applications sportives ou vitales qui font toujours de la radio, un instrument moderne dans le monde de la communication. Deux jours qui ont ravivé aussi le souvenir de «Saint-Lys radio maritime».

*IDRE: Institut pour le Développement des Radiocommunications par l’Enseignement

via ladepeche.fr