Parmi les transformations en cours dans l’appareillage électrique depuis quelques années, celle des modalités de communication de ces appareils entre eux est parmi les plus spectaculaires. Gâtés comme nous le sommes, nous avons un peu oublié comment c’était, il n’y a encore pas si longtemps, avant l’arrivée et la généralisation de l’USB. Si l’on ajoute à ça le confort déjà plus ancien des interfaces Ethernet, puis du standard HDMI pour l’audiovisuel et enfin la généralisation du WiFi, de Bluetooth et de la RFID, on serait tenté de croire qu’un palier a été atteint et que désormais les prochains changements se feront atteindre. Que nenni ! Les grands fabricants rivalisent d’imagination et d’ingéniosité pour réduire encore les obstacles entre d’une part nos inséparables appendices technologiques (les téléphones tactiles surtout) et d’autre part notre porte-monnaie virtuel dont ils convoitent le contenu.

Continuez la lecture