Dernièrement, je m’étais amusé avec des montages 3D. C’est bien, simple et rigolo, mais j’ai vite compris le revers de la médaille. Loin du plan de masse, avec des fils qui font des détours dans tous les sens, je me suis vite retrouvé avec des inductances parasites et des signaux indésirables, avec pour conséquence une petite dérive hasardeuse de mon oscillateur (toute relative puisqu’elle n’excédait pas +/- 8Hz).

Donc on enlève tout et on recommence, cette fois-ci à plat ! Et ça donne ceci :

L’oscillateur, l’étage de sortie et le filtre qui arrive sur une dummy load (autre image ici)

A noter qu’entre temps, le montage à bien évolué. L’oscillateur de type Colpitt s’est vu doté d’un étage de sortie basé sur un PNP 3906. Pour une grande partie des MEPT, l’étage de sortie est constitué d’un MOSTFET comme un BS170 ou un 2N2007. C’est tout à fait adapté (haute impédance d’entrée et faible en sortie), mais je voulais juste tenter quelque chose de différent. Un PNP monté en émetteur commun devrait pouvoir faire le même travail, et un 3906 peut monter jusqu’à 200mA, ce qui est largement suffisant pour les 250mW de sortie que je visais.

La modulation FSK est faite avec une diode électroluminescente, très bonne idée que j’avais repérée il y a quelque temps sur le site de Hans (G0UPL). Un petit microcontrôleur devrait piloter tout ceci bientôt.

Voilà le schéma pour les curieux :

Continuez la lecture