• Radioamateurs célèbres

« Le plus célèbre », selon Jean-Pierre Quétel, était le roi Hussein de Jordanie. Le spationaute Jean-Pierre Haigneré tuait aussi le temps lorsqu’il se trouvait en mission dans l’espace en se branchant sur les ondes courtes.
• Utilité publique
En France, les radioamateurs doivent acquérir une licence (46 E par an) pour avoir le droit d’émettre. Dans d’autres pays, ce droit est gratuit « car le radioamateurisme est reconnu d’utilité publique », explique Bernard Lesage. En cas de catastrophe (tempête, crash aérien), certains radioamateurs, réunis en association, peuvent être réquisitionnés par la sécurité civile.

Anniversaire
Le radio-club Jean-Bart a été fondé en 1973 et fêtera l’an prochain son quarantième anniversaire. Il espère d’ici-là pouvoir continuer à évoluer dans des conditions satisfaisantes, mais déplore la baisse de la subvention annuelle de la ville de Dunkerque (de 200 à 100 E) et la hausse concomitante de son loyer, à la Maison des sciences et techniques (qui passera de 50 E à 100 E en 2012 et 200 E en 2013).
• Championnat de France Ce week-end, quatre radioamateurs du radio-club Jean-Bart se sont relayés à la station pendant 36 h pour les championnats de France des radioamateurs. Le but : établir le plus de contacts possible, avec la plus grande diversité géographique possible. À l’issue du week-end ils étaient parvenus à entrer en contacts avec plus de 800 radioamateurs des cinq continents. Mieux que l’an dernier.
• Contact Radio-club Jean-Bart : http ://fgkmb.free.fr et auprès de Bernard Lesage, Tél : 03 28 66 77 59. • E. J.
via La voix du Nord