« Il n’y a ni morts ni blessés », a indiqué la compagnie, selon laquelle le navire, privé au moins partiellement d’électricité, a lancé un SOS.

Le 13 janvier, un autre navire de ce géant de la croisière, le Concordia, avait fait naufrage près de l’île italienne du Giglio provoquant la mort de 32 personnes.

Tous les passagers du Costa Allegra, « en bonne santé et régulièrement informés du déroulement des événements, ont été regroupés par mesure de précaution aux points de rassemblement en cas d’urgence sur le navire », ont indiqué les garde-côtes italiens.

Selon eux, « le Costa Allegra est pour le moment sans propulsion » à la suite de l’incendie « mais ses moyens de communication fonctionnent normalement », ajoute le communiqué.

Parti samedi de Madagascar, le bateau de croisière de 188 mètres de long, avec à son bord 636 passagers et 413 membres d’équipage, se dirigeait vers les Seychelles, et devait se rendre ensuite à Oman puis en Egypte.

Continuer la lecture