L’Ofcom, organisme de régulation des communications du Royaume-Uni, s’attend à ce que le trafic sans-fil fasse plus que doubler pendant la période, en soumettant le spectre radio dans la capitale à rude épreuve. Livngston propose une offre d’équipements de test pour la planification du spectre radio nécessaire pendant l’événement, sans coûts prohibitifs.

L’Ofcom, organisme de régulation des communications du Royaume-Uni, a présenté ses plans pour garantir la disponibilité du spectre mobile nécessaire pour répondre aux pointes de demande pendant l’événement. L’Ofcom s’attend à ce que le trafic sans-fil fasse plus que doubler pendant la période, en soumettant le spectre radio dans la capitale à un stress considérable. A l’origine de ce stress seront les équipements de télédiffusion des chaînes de radio et de télévision locales, nationales et internationales en reportage sur les jeux, auxquels s’ajouteront les matériels de transmission sans fil des officiels et des services de sécurité, ainsi que la bande passante considérable réclamée par les visiteurs venant du mode entier.

L’Ofcom va allouer 20 000 fréquences radio utilisables pendant l’événement, plus de deux fois le nombre généralement alloué pendant toute une année. Un grand nombre de techniciens de terrain seront recrutés au cours des mois à venir pour identifier et résoudre les problèmes d’interférence. Pour des projets de ce type, qui nécessitent un accès rapide à des équipements de test dernier-cri, pendant une période courte, l’approche location présente clairement des avantages par rapport à l’approche investissement traditionnelle. Elle permet de réaliser l’analyse réseau nécessaire de manière efficace et rentable.

Livingston, spécialiste de l’approvisionnement d’équipements de test s’est préparé pour assurer le bon déroulement des Jeux Olympiques de Londres (du 27 juillet au 9 septembre), à l’heure où l’on s’interroge sur la façon dont l’infrastructure de la ville va supporter l’afflux de visiteurs.
En savoir plus