La robotique, pilier de l’exploration et de l’utilisation de l’espace, vient d’entrer dans une nouvelle ère avec la première poignée de main entre un robot et un humain. On avait vécu la poignée de main canadienne entre les deux bras robotiques de la navette et de la Station. C’est aujourd’hui au tour de Robonaut 2 de serrer la main de Dan Burbank, astronaute de l’ISS.

Dan Burbank, le commandant de l’équipage actuellement en poste à bord de l’ISS, a salué pour la première fois son nouveau compagnon de travail, un robot humanoïde dénommé Robonaut 2 (R2). Cette poignée de main historique entre un robot et un humain, une première dans l’espace, a eu lieu quand l’astronaute de la Nasa s’est approché, main tendue, de Robonaut 2, qui lui a rendu la pareille.

Ces mains gantées sont bien celles de Robonaut 2. Articulées, elles sont capables de saisir des objets, de les faire passer aux astronautes et d’utiliser des instruments simples comme des boutons poussoir. © Nasa

« Pour la petite histoire, il s’agissait d’une poignée de main ferme » a précisé Dan Burbank. Après ce signe d’amitié, le robot a utilisé ses deux mains pour dire « bonjour tout le monde » en langue des signes. « C’est aujourd’hui un grand pas en avant dans le développement de R2 » a déclaré Ron Diftler, un des responsables du projet, très impatient de voir comment « l’équipage et le robot vont travailler ensemble et ce qu’il sortira de cette collaboration ».

Continuez la lecture