Un débat sur l’expérience nantaise de Radio numérique terrestre (RNT) vient de s’achever au Centre de communication de l’ouest, Tour Bretagne à Nantes. Entre autres intervenants, l’ex-présentateur de télévision Rachid Ahrab, a dit tout le bien qu’il pense de ce nouveau mode de radio diffusion qu’il défend en tant que membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Les radios locales qui expérimentent cette technologie en multiplexe sont également impatientes de la voir autoriser sur l’ensemble du territoire français. Au nom du pluralisme et de la démocratie.

Problème: les grandes sociétés de radio commerciales qui se partagent le gâteau publicitaire sur la FM, ne sont pas pressés et bloquent toute avancée.

Deuxième frein: le choix par la France d’une norme technique différente de la norme européenne en vigueur dans plusieurs pays pour capter la radio numérique terrestre. En attendant, une campagne de promotion en faveur de la RNT va être entreprise en février, de Nantes à Saint-Nazaire.
via Ouest-France