Depuis jeudi 29 décembre 2011 ARISSat-1 perd environ 4 km par jour en altitude. Ce taux va s’accélérer au cours des prochains jours et il devrait alors commencer à brûler dans l’atmosphère.