Le soir du réveillon, les radioamateurs seront devant leur poste émetteur-récepteur pour établir des contacts avec le monde entier.

Le soir du réveillon, il y a des chances pour que Yannick, Jacky, Philippe, Patrice ou Eric quittent la table pour s’asseoir devant leur station radio, afin d’établir des contacts. Ils sont 3 millions à travers le monde, dont 15 000 en France. Et une trentaine à Saint-Malo, réunis au sein de l’Association des radioamateurs de la Côte d’Emeraude (Arace).

« C’est une coutume, explique Jacky Dordoigne, vice-président du club et formateur. Au moment du Nouvel an, on s’échange les vœux sur les ondes. Et ça débute dès Noël. Il y a beaucoup d’échanges à ce moment-là, du « trafic » comme on dit dans notre jargon. » Les radioamateurs sont assez méconnus du grand public. Ce ne sont pas des cibistes, encore moins des animateurs de radio locale ! Leur activité consiste à établir des liaisons radio avec d’autres radioamateurs.

L’Arace se réunit chaque vendredi soir, à partir de 18 h, dans son local, à la cité d’Alet (à l’intérieur du fort). Pour la contacter, tél. 06 82 78 05 46 ou sur internet : www.arace.fr
via ouest-france