Quasiment invisible à partir de l’autoroute A 36 comme sur la plupart des cartes qu’on peut trouver sur internet, la nouvelle gare TGV pourrait bien faire perdre la boussole à de nombreux voyageurs…

Tapez un peu « gare TGV Belfort » sur « Google Maps », service de cartographie en ligne communément usité par les voyageurs (ou tout simplement les amoureux de géographie), à travers le monde. Que trouvez-vous ? Rien. Et sur « Mappy », « ViaMichelin », autres sites de références pour les conducteurs ? Toujours rien. Aucune gare à l’horizon de Meroux, pas la moindre trace de chemin de fer. Alors que la construction de l’enceinte a débuté il y a deux ans !

À l’inverse, l’Institut géographique national (IGN), via son géoportail, indique bel et bien la gare TGV. « C’est normal, nous sommes un opérateur de l’État et notre visibilité est exhaustive », commente Sophie Couturier à l’IGN. Google Maps, via Télé Atlas, utilise une partie de nos données, mais pas toutes. » Google, Mappy et autres utilisent surtout les services de Navteq et Télé Atlas, deux fournisseurs de données cartographiques basées respectivement aux États-Unis et aux Pays-Bas. Là-bas, pas sûr qu’on sache placer Meroux sur une carte…

Le problème est que Télé Atlas est la propriété du constructeur d’appareils de guidage par GPS Tom Tom. Il est à craindre, donc, qu’il soit difficile de trouver dans un premier temps la gare TGV en se basant uniquement sur cette aide directionnelle. Pour les réfractaires à la technologie, et dans l’attente de parutions plus récentes des bonnes vieilles cartes routières, il reste au moins les panneaux de signalisation. Mais, là encore, l’affaire risque d’être compliquée…

Sur l’A36, point de panneau
Hormis certaines indications à proximité, en l’occurrence celles sur la N1019-E27 en direction de Delle, il n’est pas aisé de trouver trace de la gare, notamment à partir de la « Comtoise », alias l’autoroute A 36. « Et nous n’avons pas connaissance de changement de signalisation, pas d’informations sur le sujet », indique Jean-Marc Sauner, chef du district Belfort des autoroutes Paris-Rhin-Rhône, qui rappelle au passage que pour accéder à la gare TGV il faut prendre la sortie n°11, celle de Sevenans.

Le risque est grand que beaucoup de conducteurs tâtonnent pour trouver la route de la toute nouvelle gare. Surtout que, contrairement à son appellation, celle-ci ne se trouve ni à Belfort ni à Montbéliard, mais sur la commune de Meroux. Et perdre son chemin n’est pas la manière idéale pour prendre son train à l’heure…

le 05/12/2011 à 19:24 par Alexis Beuscart
via www.lepays.fr