Les vaches et autres mammifères brouteurs ressentent-ils le champ magnétique terrestre ? Oui, avançait il y a trois ans une équipe germano-tchèque. Non, affirme aujourd’hui une équipe tchèque. « Leur étude ne vaut rien » rétorque en substance la première à la seconde. De quoi y perdre le nord.

En 2008, le monde stupéfait découvrait un mystère chez la vache, le chevreuil et le cerf élaphe : ces animaux s’orienteraient préférentiellement dans le sens des lignes du champ magnétique terrestre, la tête vers le nord ou vers le sud. Les zoologistes Sabine Begall, Hynek Burda et Julia Neef (université de Duisburg-Essen, Allemagne) et leurs collègues tchèques Jaroslav Červený et Oldřich Vojtčch (institut de biologie des Vertébrés, Académie des sciences de République tchèque, Brno) s’appuyaient sur des observations de terrain et sur des images dénichées sur Google Earth.

Lire le dossier de futura-sciences.com