Les réseaux mobiles à très haut débit, autrement dit la 4G, peuvent brouiller la réception de la télévision numérique terrestre. Le conditionnel n’est plus nécessaire, le CSA a même demandé aux opérateurs d’éteindre leurs réseaux 4G expérimentaux le week-end du 15 octobre dans les environs de Laval (Pays de Loire) afin d’éviter de perturber la retransmission de la demi-finale de la Coupe du monde de rugby.

Cette mesure exceptionnelle fait suite à de nombreux dérangements vécus par les habitants, selon les informations de nos confrères des Echos. La ville de Laval a en effet la chance d’être un pôle d’expérimentation pour les opérateurs et équipementiers 4G. Une chance que ses administrés ne goûtent pas forcément. Selon Hugues Martinet, responsable de la diffusion des chaînes du groupe NRJ sur la TNT cité par nos confrères, « le signal qui provient des émetteurs de télévision est trop faible par rapport à celui des émetteurs 4G qui émettent à proximité des domiciles des particuliers ».

Le problème n’est pas de grande ampleur à Laval : seules 300 à 400 personnes sont concernées. Mais combien seront-elles une fois la 4G déployées sur la France entière ? « 20 % des usagers » avançait Bouygues Telecom cet été ; « une infime partie des cas » répondait Eric Besson, le Ministre de l’Industrie. À suivre…
via presence-pc.com