À l’occasion du 118e congrès des sapeurs-pompiers qui s’est tenu au 22 au 24 septembre à Nantes, le chef de l’État a annoncé la mise en place, attendue depuis longtemps, d’un nouveau dispositif d’alerte en cas de tempête et d’inondation. Il a évoqué un système d’alerte et d’information des populations (SAIP) qui fonctionnera via des sirènes mais aussi des messages diffusés à la radio, à la télévision et sur les téléphones portables.

Issu de la seconde guerre mondiale dans un contexte de défense passive, l’actuel Réseau National d’Alerte (RNA) avait pour principal objectif de déclencher les sirènes quand les avions attaquaient. Aujourd’hui, ce système fort de 4.500 sirènes environ qui alerte les populations d’un danger grave et imminent, est en en voie d’obsolescence rapide.

Lire la suite