Ce satellite observatoire de rayons X lancé en 1990 par la NASA et géré par le Centre aérospatial allemand (DLR), sera de retour sur Terre dans les deux prochaines semaines. Actuellement, les meilleures estimations donne une rentrée entre le 22 octobre et le 24 dans une zone inconnue.

Bien que ROSAT soit plus petit et moins imposant que UARS, qui a défrayé récemment la chronique lors de son retour le 24 septembre, il devrait y avoir plus de débris de ROSAT qui pourraient atteindre la surface de la planète, en raison du fait qu’il est composé de matières résistantes à la chaleur.

Le plus grand fragment peut peser jusqu’à 1,7 tonnes, il s’agit du miroir du télescope, qui est très résistant à la chaleur.
via spaceweather.com