Le club a tenu son assemblée générale.

Passionnés, ils ne demandent qu'à partager et échanger leur savoir faire. Photo CL

[col-sect][column]Il n’en existe qu’un en Lot-et-Garonne et il se trouve à Tonneins. Le club de radio amateur s’est installé, provisoirement (on le lui souhaite), depuis un an déjà dans les salles de l’ancien abattoir.

C’est dans l’une des pièces, proche des salles d’abattages en état déplorable, que l’assemblée générale s’est déroulée en présence d’une dizaine de membres et de Pascal Penne venu représenter la mairie.

Une antenne à fixer

Sur le plan financier, la petite structure se défend comme elle le peut, mais ne serait pas contre voir sa subvention municipale augmenter ou du moins en obtenir une exceptionnelle. L’objet de la demande porte, non pas sur du grand luxe, mais sur une fixation d’antenne, on est donc loin d’une requête démesurée.

Le petit groupe d’adeptes des ondes est d’ailleurs composé de gens très simples et peu exigeants, qui ont joué de malchance jusqu’à présent. Le local d’Ayet était de bon augure mais des cambriolages incessants ont eu raison de leur présence dans l’ancienne école.[/column]
[column]Difficile aussi de recruter de nouveaux adhérents sans une antenne correcte, le bricolage des uns et des autres suffit aux membres aguerris mais ne séduit guère les nouveaux.

Pourtant, cette année, un élève a demandé à suivre les cours dispensés à Tonneins par le trésorier Jean-Michel Minnin. Un passage indispensable pour se présenter à l’examen à Toulouse, ouvrant les droits à l’ensemble des fréquences. Composés de connaissances sur la réglementation et la législation en vigueur en France comme à l’étranger, de notions d’électronique et d’informatique, l’élève acquiert ainsi les bases qui lui permettront de s’adonner ensuite à sa passion.

« Donner des cours, c’est bien mais nous avons du mal à faire entrer les gens au radio club, nous sommes pourtant l’un des rares à avoir un local », explique le trésorier. En janvier, le club aura à sa charge la préparation de la galette des rois.

Cathy Lemaitre
Tonneins · Lot-et-Garonne
via sudouest.fr[/column][/col-sect]