Lors des examens de radiotéléphonie des dernières années, on demandait aux aérostiers de pratiquer un examen pour pilotes d’avions, ce qui a toujours provoqué des difficultés et un surplus de matière a apprendre.

Dorénavant les aérostiers peuvent effectuer leurs examens de radiotéléphonie lors d’une simulation de vol en ballon. Ceci toujours en langue anglaise, française ou allemande comme auparavant.

La FSA recommande l’anglais puisque c’est seulement avec cette langue que tous les espaces aériens Suisses peuvent être utilisés.

Dagmar Hollerer, instructrice de radiotéléphonie, hollerer@bluemail.ch, offre de suite la formation pour aérostiers en anglais. Pour des cas exceptionnels une formation en français ou allemand peut être envisageable mais n’est toutefois pas recommandée.

via Federation Suisse d’Aerostation