[col-sect][column]Les premiers « plus légers que l’air »

C’est en observant la fumée monter dans sa cheminée que Joseph MONTGOLFIER imagina en 1782 l’utilisation de la force ascensionnelle de l’air chaud pour soulever une masse. Il réussit à convaincre son père et ses frères papetiers à Annonay de fabriquer une enveloppe en tissu puis une plus grande en papier pour vérifier ses hypothèses.
Après un essai concluant le 25 avril 1783 la première expérience publique d’aérostation eut lieu le 4 juin 1783 (photo ci contre) ; ce fut un immense succès.A Paris, Jacques Alexandre CHARLES et Marie-Noël ROBERT ont entendu parler de la machine des frères Montgolfier. Ils s’activent à réaliser un ballon qui, rempli de « gaz inflammable » (que Lavoisier n’avait pas encore baptisé « hydrogène »), découvert par le physicien anglais Henry Cavendish en 1766, devait s’élever grâce à la différence de densité entre ce gaz et l’air. Le 27 août 1783, après quelques péripéties, le ballon décolle du Champ-de-Mars pour atterrir 16 kilomètres plus loin, à Gonesse (95). Le grand public se passionne pour ces expériences en attendant de voir un homme s’affranchir de la pesanteur.
[/column]
[column]Premiers vols habités

Voler comme un oiseau est l’un des plus vieux rêves humains. Après leur exploit de juin 1783, les frères Montgolfier ont préparé une enveloppe capable de soulever une charge utile de plusieurs dizaines de livres (on ne parlait pas encore en kilogrammes). Sans attendre, ils se mettent au travail et, le 19 septembre 1783, le premier vol habité avait lieu, le ballon à air chaud construit pour la circonstance emportait un mouton, un canard et un coq à 500 mètres d’altitude. Le retour au sol des animaux s’étant effectué sans problème pour les passagers, le moment était venu de tenter l’expérience avec un être humain.

Après plusieurs vols captifs, la montgolfière étant retenue au sol par des cordes, le premier vol piloté de l’histoire eut lieu à Paris le 21 novembre 1783, avec Jean-François Pilâtre de Rozier et le marquis François Laurent d’Arlandes. Il dura 25 mn pendant lesquelles le ballon et ses deux occupants parcoururent 9 kilomètres.
Le 1er décembre 1783 Jacques Charles et Marie-Noël Robert s’envolent dans un ballon à gaz. L’aérostation passionne alors le public et devient l’objet de manifestations festives rassemblant des milliers de personnes.

Lire la suite sur le site www.radiosonde.eu[/column]
[/col-sect]