La voie semble s’être ouverte à une nouvelle génération de systèmes de communication qui pourrait bien naître au bout d’une simple machine à coudre… Un groupe de chercheurs américains s’est concentré sur l’incorporation d’antennes radio plus puissantes directement sur les vêtements, utilisant du film plastique et du fil de fer.

Une équipe de chercheurs de l’université d’Ohio State rapporte dans un article publié dans le journal IEEE Antennas and Wireless Propagation Letters la conception d’une nouvelle antenne dont le rayon d’action serait jusqu’à quatre fois plus élevé que les antennes habituelles équipant certains vêtements et uniformes, ceux de l’armée en première ligne. C’est dans le but d’améliorer la fiabilité des systèmes de communication et leur mobilité que les chercheurs se sont penchés sur la question, considérant les contraintes d’encombrement et de poids qu’ils se sont imposées.

Lire la suite.