Mercredi, Steve Jobs a annoncé, par l’intermédiaire d’une lettre, qu’il démissionnait de ses fonctions de directeur général d’Apple. Une décision sans doute justifiée par ses problèmes de santé. C’est son bras droit Tim Cook qui prend officiellement la relève.

Voir la suite de l’article