LES ORDINATEURS ne vont pas disparaître du jour au lendemain mais la décision surprenante de Hewlett-Packard, premier fabricant au monde de PC, de se retirer du secteur est le signe le plus tangible à ce jour que l’ère post-PC est déjà entamée. « Nous avons tendance à parler beaucoup de’l’ère post-PC’mais il est évident qu’avec l’annonce d’HP, nous sommes plus près que jamais de cette réalité », a déclaré le spécialiste des technologies Carmi Levy. « Quand un participant de l’âge d’or du matériel informatique délaisse le secteur sur lequel il s’est construit […] on peut aisément conclure que le point de non retour a été officiellement atteint », a-t-il ajouté.

Lire la suite