Comme prévu hier lors de la sortie dans l’espace, le satellite radioamateur ARISSat-1 a été mis en orbite vers 20h45. Ce ne fût pas sans souci car dans l’après-midi, alors que les 2 cosmonautes s’activaient à préparer le déploiement du satellite, un doute subsistait sur la présence de l’antenne UHF.
La mission a donc dans un premier temps était interrompue afin de réintégrer l’objet dans ISS et de vérifier ce point.
Ce n’est finalement qu’en soirée (heure française) que le satellite a été déployé et lancé à la main par les cosmonautes.

Connu sous le nom de ARISSat-1 et Radioskaf-V, les composants du satellite radioamateur ont été assemblés en collaboration avec l’AMSAT, le Bureau de la NASA de l’Education Nationale de l’ISS Lab Project, le groupe de travail radioamateur ARISS, et RSC-Energia.

Pour marquer le 50e anniversaire du vol spatial de Youri Gagarine, il transmet via radio amateur des messages audio commémoratifs en 50 langues différentes, et des vues de la Terre d’images fixes à partir de quatre caméras embarquées dont les images sont transmises en SSTV ROBOT36.

A 14h50 UTC, Volkov et Samokutyaev sortait de la station pour commencer 5 heures et 57 minutes de tâches planifiées.

Une sortie mouvementée des deux cosmonautes russes et le timing des travaux a dû être réorganisé, entraînant l’annulation de la tâche principale « Strela » qui devait durer trois heures , et est maintenant déplacée vers une future sortie dans l’espace.

En effet, après avoir remarqué qu’une seule au lieu de deux antennes étaient en place, les contrôleurs à terre de la NASA ont demandé de reporter la tâche à plus tard dans l’EVA pour vérifier la configuration du matériel.
Après la confirmation qu’une antenne manquait, les contrôleurs ont décidé de poursuivre et de déployer le satellite, qui a été largué à 13h43 UTC.
Malheureusement, l’absence de cette antenne amputera les caractéristiques du satellite et l’utilisation du transpondeur UHF/VHF à bord ne sera pas possible.

Au cours de l’EVA, le satellite a été largué manuellement en arrière de l’ISS, de sorte qu’il ne sera pas une menace de débris dans l’avenir, il perdra petit à petit de l’altitude et se désintégrera lors de sa rentrée dans l’atmosphère.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=kAzPQ13tLk0[/youtube]
Lancement réussi, après que les Cosmonautes aient déterminés qu’une antenne a été rompue à la base du satellite. On dirait qu’ait endommagé un panneau solaire également. Si vous regardez l’ensemble de l’EVA, vous comprendrez pourquoi il y avait tant de difficultés à le lancer à la main.

Revoir toutes nos infos précédentes sur ce sujet