Le lâcher de Speedball-1 était prévu pour la semaine 18, début mai. Speedball-1 souhaitait devenir le premier ballon à traverser l’Atlantique. Il était prévu une transmission RTTY et Domino EX à 110 Bds en USB sur 7.1035 MHz. Puis le ballon s’est dégonflé pourrait-on dire au sens propre. Vu de chez nous, plusieurs groupes semblaient concourir pour un même objectif et les effets d’annonces ont fuser peut être un peu trop vite par rapport à la réalité des difficultés.
Le suivi de la mise au point a montré ses limites principalement au niveau de la commande des ballasts permettant de maintenir le ballon à une altitude contrôlée. A l’évidence cette condition a conduit vers une étude délicate du système ballast et de tout remodeler.
De ces derniers travaux est né Speedball-2 qui a été présenté à « Maker Faire », une grande foire de l’innovation et du bricolage ces 22 et 23 juillet à Détroit au Michigan. C’est un ballast « à sec » qui consiste à libérer des billes par un système mécanique simple et astucieux.
Après plusieurs jours de tests et démonstration durant « Maker Faire », le système de ballast sec a été un succès.
Alors maintenant…. à quand le grand frisson d’une traversée de l’atlantique par Speedball-2 ?

La vidéo de démonstration à la foire de l’innovation à Détroit

via ED39