L’Espagne a perdu son accès à la bande des 4 m depuis le 1er Juillet 2011, mais dans le même temps, l’URE s’applique à militer pour une plus large répartition et à demander la continuation de l’exploitation du 4 mètres.

« Les radioamateurs sont toujours intéressé à utiliser cette bande, mais après l’expérience de l’année dernière nous avons constaté que la répartition actuelle de cette bande est quelque peu problématique, comme la seule fréquence 70.200 MHz commune à tous les pays qui ont autorisé leurs amateurs de tout ou partie de la bande de 70.000 à 70.500 MHz, la congestion survenant à cette fréquence (70..200 MHz) pendant les ouvertures E-sporadiques des mois d’été ont empêcher la bonne utilisation de celle-ci.

D’autre part, le Bureau européen des radiocommunications (ERO) dans l’étude menée en 1995 appelé «enquête détaillée du spectre (DSI), » recommande d’allouer un minimum de 100 kHz, de préférence centrée à 70.2 Mhz en secondaire.

Pour ces raisons, nous demandons l’extension du segment de bande de 70.150 à 70.250 MHz, soit 50 kHz sur les deux côtés de la fréquence 70.2 MHz. »
Bernal Salvador Gordillo, EA7SB Secrétaire général.

via OZ2M