Dimanche, Jacques Marzac sera présent au Salon du livre régional et apportera l’appareil utilisé par Albert Turpain pour ses expériences de TSF en 1894, deux ans avant Marconi. Directeur d’école d’application à Poitiers, auteur de nombreux ouvrages d’histoire régionale, il découvre un jour un portrait d’Albert Turpain. S’il connaît déjà l’histoire peu banale de ce père de la TSF, sa curiosité est piquée et il veut en savoir plus. L’entreprise dans laquelle il se lance est immense et va durer dix-huit ans. Les archives de Turpain sont exceptionnelles et contiennent de nombreux courriers échangés avec Pierre et Marie Curie, Gaumont, Becquerel, les frères Lumière…

Un livre de 200 pages
Peu à peu, l’ouvrage au titre évocateur « Albert Turpain un homme de science au service de l’homme du peuple » voit le jour. L’auteur a pour fil conducteur la réhabilitation de Turpain « le provincial », né en 1867, à La Rochelle, et décédé à Iteuil en 1952. Fils de marin disparu en mer, il réalise les premières expériences de Télégraphie sans fil (TSF), bientôt suivies par une cascade d’innovations. En 1935, il devient également l’un des pionniers de la télévision. En 1901, Il est nommé professeur de physique à l’université de Poitiers. Sous son égide, l’institut de physique de Poitiers jouit alors d’une réputation enviée. Pionnier du commerce équitable, il crée l’association Coopérative de consommation de Poitiers, rapidement forte de 35 magasins dans le département (les futures « Coop »).

Annick Marié
via sudouest.fr

4ème SALON DU LIVRE REGIONAL « ESTUAIRE et ECRIVAINS D’CHEZ NOUS » à Mortagne-sur-Gironde (17)