Des chercheurs sud-coréens ont annoncé début juin avoir mis au point un nouveau matériau de stockage de l’énergie. Ce « super condensateur », mis au point par l’équipe du professeur Choi Jung-wook du Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST), affiche une capacité de stockage deux fois supérieure à un condensateur classique. De plus, celle-ci est restée constante après plus de 230.000 charges et décharges. Cette technologie, utilisant de l’azote et du graphène, pourrait accélérer le développement des nouvelles générations de voitures électriques, mais également des  » smart power grids « .

Selon l’équipe du chercheur, la capacité de stockage de l’énergie du condensateur a pu être grandement améliorée grâce à l’introduction d’atomes d’azote dans un squelette de graphène. Le fait d’injecter des impuretés dans un condensateur extrêmement pur permet de faire évoluer ses propriétés électriques.

Le graphène possède intrinsèquement des propriétés extraordinaires : il peut transporter les électrons bien plus rapidement que le silicium, il est deux fois plus résistant que le diamant, 100 fois plus conducteur que le cuivre et possède une densité de stockage d’énergie très élevée. L’introduction d’azote dans le graphène a permis de multiplier sa capacité de stockage.

Le professeur Choi explique les avantages multiples que pourraient avoir ce condensateur, et bien évidement l’amélioration des voitures électriques, mais également l’utilisation dans les réseaux de distribution électrique, ou encore dans les vêtements puisque le graphène présente l’avantage d’être flexible.

via http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/67180.htm