Le grand saut : 40 000 mètres. Vitesse maximale en chute Mach 1,5. Temps total de chute libre 7 mn 25 s

C’est l’histoire d’un homme qui rêve depuis qu’il est enfant de se rendre dans l’espace. Depuis près de 20 ans, il se bat tous les jours pour se rapprocher de son objectif, sauter de 40 000 mètres pour 7min 25s de chute libre avec un équipement stratosphérique et réaliser ainsi quatre records du monde : 1- le record d’altitude de saut en chute libre, 2- le record d’altitude de vol humain sous un ballon, 3- le record du temps en chute libre et 4- le record de vitesse en chute libre. Militaire de formation, Michel Fournier compte bien en profiter « avant de sauter, je compte bien prendre quelques secondes pour moi ». Ce grand saut reste tout d’abord une expérience scientifique qui permettra de réaliser des avancées dans le domaine du tourisme spatial. Portrait sur ce personnage hors du commun. Attention au vertige …
…/…
En 2008 et après des années de développements technologiques, notre passionné a tenté un saut en chute libre à 40 000 mètres d’altitude. Malheureusement, cette tentative s’est soldée par un échec car, suite à un problème technique, son ballon s’est décroché et s’est envolé seul, laissant la nacelle transportant Michel Fournier au sol. Il prévoyait par la suite de sauter en 2010 sur la plaine de Crau en France. Mais pour des raisons de sécurité, la France a refusé la réalisation du grand saut sur son territoire.

Dès lors, il est invité à sauter au Canada. Chaque tentative coûte environ 600 000 euros. Michel Fournier doit donc se battre pour réunir cette somme, il est aidé par de nombreux pays, hormis la France, comme les Etats-Unis, le Canada, le Brésil, l’Inde, la Chine, la Russie. Pour effectuer le grand saut, il existe seulement deux types de fenêtres annuelles propices (MTO), une de mi-mai à mi-juin et l’autre de mi-août à mi-septembre dues à l’inversion de la direction des vents stratosphériques (risque de vents laminaires). Le grand saut devrait être réalisé, s’il réussi à boucler son budget, à la prochaine fenêtre MTO et permettre de battre le record resté inégalé de son ami Joe Kittinger qui réalisa le 16 août 1960 un saut à 31 333 mètres. Depuis une vingtaine de projets se sont présentés et ont tous avorté.

Lire le dossier complet.