Selon trois études qui viennent d’être dévoilées aux Etats-Unis, le Soleil devrait prochainement connaître une inhabituelle période de très faible activité. Ce changement pourrait affecter de façon importante le climat terrestre.

Des études réalisées par des astronomes américains et dévoilées à la conférence annuelle de la division de physique solaire de l’American Astronomical Society affirment que les taches solaires seraient en train de diminuer. Cela indiquerait que le Soleil se dirige progressivement vers une période de calme plat.

Ce n’est pas la première fois que le soleil voit baisser son activité magnétique. Par le passé, cela avait coïncidé avec des périodes glaciaires sur Terre, entraînant un refroidissement et une contraction de l’atmosphère terrestre. Pour certains astronomes, la première chose à savoir c’est si ce ralentissement d’activité présage un second « Minimum de Maunder ». Cette période de 70 ans (de 1645 à 1715) ne laissait observer aucune tache solaire et durant celle-ci, l’Europe avait connu un petit âge glaciaire.

Lire l’article complet.