Une centaine d’hommes à pied d’œuvre sur le terrain
Cet exercice placé sous la responsabilité du préfet Fabien Sudry (il était représenté sur les lieux par sa directrice des services du cabinet Marie-Josette Meyer) s’est déroulé sous le commandement du colonel Christian Rossi qui dirige la 9 e BSAM. Il a regroupé une centaine d’hommes dont une bonne soixantaine de militaires. Outre la 9 e Bsam et le 17 e RGP, on notait la présence des membres du SDIS 82, du SAMU 82, de la police nationale, de la Délégation départementale militaire, de la gendarmerie nationale, de l’Adrasec (Association départementale des radioamateurs au service de la sécurité civile) et, bien entendu des représentants de l’aéro-club de Montauban qui avait mis à disposition ses installations afin que cet exercice puisse se dérouler dans les meilleures conditions possibles. Une chaîne de secours et de coordination qui a permis à cet exercice civilo-militaire de se dérouler dans de bonnes conditions et d’atteindre le but recherché : cibler les choses qui ont bien fonctionné et apporter des correctifs à celles qui n’auraient pas donné satisfaction.

Lire l’article de la depeche.fr