Radiofil magazine, c’est…
• un bulletin bimestriel tout en couleurs,
• 68 pages (ou davantage) d’articles et de rubriques consacrés à notre objet.

Au sommaire de Radiofil magazine n° 44 – mai-juin 2011:

Restauration d’un Ducretet Bagneux de C. Fouilhe.
Une alimentation pour postes batteries de P. Blanco.
L’Électronicofil se met aux transistors de G. Prieur.
Le Philips 636A de D. Maignan.
Le déceleur de parasites de C. Robin.
Cet appareil est peu connu. C’est la raison pour laquelle nous avons jugé intéressant d’en faire la présentation dans ces lignes. Il a tout à fait la structure d’un poste à transistors des années soixante et permet, comme son nom l’indique, de déceler des sources de parasites. Il peut servir à la recherche d’une canalisation encastrée qui serait parcourue par un courant HF modulé ou non. Il détecte, par exemple, les parasites générés par des boîtiers CPL sur les ondes courtes. Mais il est aussi utilisable comme un récepteur PO, GO et OC, bien entendu.

Au fil du forum de D. Maignan.
C’est ainsi que l’on écrit l’histoire de J-C. Montagné.
Le chocolat parlant de P. Charbon.
Un fer à souder de B. Dailly.

via Radiofil