«La radio numérique, c’est fantastique ». C’est avec ce slogan que le conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et l’opérateur privé VDL, ont lancé hier en grande pompe la première expérimentation française de radio numérique terrestre (RNT), à Lyon. Selon eux, cette technologie est amenée à remplacer dans quelques années la radio analogique traditionnelle, la FM. Longtemps restée figée à l’étape des tests techniques, la RNT « n’est pas morte, loin de là, et ce sont enfin les auditeurs qui la testeront », a déclaré Rachid Arhab, membre du CSA venu en guest-star promouvoir cette expérience lyonnaise. Et, par la même occasion, l’achat de postes radio. « Je ne suis pas vendeur », a-t-il indiqué. Pourtant, les Lyonnais qui voudront écouter les 23 nouvelles radios disponibles en numérique sur la ville devront s’équiper d’appareils capables de les diffuser. Et ce, dans un délai de huit mois, car l’expérimentation doit prendre fin en décembre prochain.
Lire la suite