La Nasa se prépare à lancer en juin un satellite chargé de mesurer le taux de salinité de la surface des océans et d’étudier ses liens avec le changement climatique, a annoncé mardi l’agence spatiale américaine.

Le lancement d’Aquarius/SAC-D le 9 juin intervient trois mois après la perte par la Nasa de Glory, un satellite d’observation de la Terre de 424 millions de dollars qui s’est abîmé dans l’océan. Aquarius étudiera tous les sept jours l’ensemble de la surface océanique depuis son orbite à 657 km de la surface terrestre, et fournira des estimations mensuelles du changement de salinité suivant le moment et l’endroit.

Le satellite européen Smos, lancé en 2009, étudie déjà la salinité des océans, mais Aquarius/SAC-D permettra d’améliorer la connaissance des scientifiques en raison de la précision de ses relevés. Le fait que deux satellites fassent des relevés de la salinité océanique permettra aussi d’établir des comparaisons.
via lejdd.fr