Aujourd’hui c’était un lâcher depuis le lycée St Joseph de Tassin (69) à 14h10 sur 137.950MHz équipé APRS par Bruno F1IMO et Robert F1GHO. Le vol à globalement bien suivi les prévisions que nous avions effectués à 48h et 24h avec tout de même un point de chute un peu plus à l’est que prévu , c’est à dire de l’autre côté du Rhône dans la vallée et non dans les collines du nord de l’Ardèche.
L’éclatement à eu lieu à 32678m d’altitude et la descente fut assez lente et puis l’APRS s’est bloqué à un peu plus de 5000m d’altitude pendant que la modulation du KIWI était de plus en plus inhabituelle. L’équipe F1GHO et F1IMO était sur la rive droite du Rhône, tandis que j’étais (Julien F0FVC) sur la rive gauche en direction plein sud et toujours devançant le ballon de quelques kilomètres.
Passé Saint-Rambert-d’Albon je m’arrête quelques instants observer le ciel, et puis je vois briller le grand reflecteur dans le ciel à une altitude estimée de 2000m, quelques clichés au zoom (voir ci-dessous) et je m’avance car elle commence à prendre une longueur sur moi.
Depuis cet instant le suivi final se fera en visuel, quelle plaisir ! Je la vois un dernier instant se poser derrière des arbres au loin. Rejoint par Bruno et Robert qui arrivaient d’un autre coté et qui avait vu aussi le point brillant descendre dans le ciel, nous trouverons rapidement la position de la nacelle cachée dans les abricotiers.

Le projet « Volt Air » est récupéré à 250m du Rhône sur la commune de Laveyron (26) [45.22453°N 4.80965°E]

Un contrôle des piles nous fera vite comprendre le dysfonctionnement du module APRS et son arrêt soudain pendant la descente.

Julien F0FVC, Bruno F1IMO, Robert F1GHO via chasseurs-ballons.org

Voir notre article précédent sur ce sujet